Lutter contre la maladie

La pratique soutenue d’exercices physiques adaptés, notamment au travers de techniques neurorééducatives, représente un outil thérapeutique complémentaire important, voire essentiel.

Prendre soin de son esprit

 La production de nouveaux neurones dure toute la vie… à condition de rester actif et curieux.

Développer la pensée positive, partager les inquiétudes, le stress avec des personnes concernées par les mêmes problèmes soulage les malades, les réconforte.

Groupe de parole.

Sophrologie.

Échanges et convivialité : repas en commun, goûter avec conférenciers.

Club de lecture.


Prendre soin de son corps

L’activité physique est le meilleur remède contre la progression de la maladie.

Augmenter, entretenir ses capacités, son endurance, fabriquer naturellement de la dopamine et le faire en groupe pour la convivialité et l’émulation procure de nombreux bienfaits.

Ces activités encadrées s’exercent au local ou en plein air ;

Gymnastique douce,

Qi Gong (prononcez  "Chi kong" )

Yoga,

Marche,

Danse country.